Accueil
English | Français

 La Croix de Victoria |

 Ressources pédagogiques |

 Générique |

 Commentaires |

 Musée virtuel du Canada

Retour à la vidéo

Andrew Mynarski Script

Andrew Mynarski « Bonne nuit, M. Brophy »

SOMMAIRE

Andrew Mynarski et Pat Brophy étaient de bons amis; en plus de faire partie du même équipage, ils socialisaient souvent ensemble. Avec Mynarski dans la mi-tourelle supérieure et Brophy à la tourelle arrière de leur bombardier Lancaster, les deux hommes formèrent des liens d’amitié solides pendant la guerre.

La nuit du 13 juin, leur Lancaster fut la cible d’un intense feu ennemi, et l’équipage reçut l’ordre d’évacuer l’avion. Voyant que Brophy était coincé dans sa tourelle, Mynarski se fraya un chemin vers l’arrière pour sauver son ami. Brophy demanda à Mynarski de le laisser et de quitter l’avion. Miraculeusement, Brophy survécut à l’écrasement du bombardier, mais ce ne fut pas le cas pour Mynarski.

PAGE UN

IMAGE SUIVANTE

Le bombardier Lancaster en flammes

Le bombardier Lancaster, « A for Able », descend lentement, les moteurs de gauche en feu.

LÉGENDE : LE CIEL AU DESSUS DE LA FRANCE OCCUPÉE PAR LES NAZIS, LE 13 JUIN 1944.

IMAGE SUIVANTE

Pat Brophy assis dans la tourelle arrière

Dans la tourelle arrière, PAT BROPHY est assis.

BROPHY (pensées): LE SYSTÈME HYDRAULIQUE EST FOUTU. SI JE N'ARRIVE PAS À TOURNER LA TOURELLE, JE NE POURRAI PAS ÉVACUER!

IMAGE SUIVANTE

Pat Brophy assis dans la tourelle arrière

Gros plan sur Brophy.

BROPHY (pensées): À MOINS D'UTILISER LA MANIVELLE MANUELLE!

IMAGE SUIVANTE

La poignée de la manivelle manuelle se brise

La poignée de la manivelle manuelle se brise dans sa main.

SFX: Snap!

IMAGE SUIVANTE

Les moteurs du Lancaster, encore en flammes

Le Lancaster, deux moteurs toujours en feu et le mitrailleur arrière encore pris au piège, continue dans l'obscurité et disparaît.

Haut de la page

PAGE DEUX

IMAGE SUIVANTE

Brophy et Andy prennent un pot

LÉGENDE: AUPARAVANT...

Brophy et Andy prennent un pot.

IMAGE SUIVANTE

Brophy retire une volée de fléchettes de la cible

Brophy retire une volée de fléchettes de la cible pendant qu’Andy attend son tour.

ANDY: EST-CE QUE TON MARI EST MEILLEUR AUX FLÉCHETTES QUE TOI, BROPHY?

BROPHY: TU VEUX DIRE « MEILLEUR QUE VOUS, MONSIEUR ».

IMAGE SUIVANTE

Andy mime une personne penchée sur le guidon d'un vélo pendant que Brophy rit

Andy mime une personne penchée sur le guidon d'un vélo pendant que Brophy rit.

ANDY: ALORS JE DESCENDAIS LA COLLINE À TOUTE VITESSE QUAND JE LE VOIS, QUI M’ATTENDAIT AVEC UN BÂTON DE HOCKEY...

IMAGE SUIVANTE

Andy et Brophy chantent

Les hommes sont appuyés l'un sur l'autre à l'extérieur d'une tente portant l'inscription « Quartiers des officiers », chantant en chœur de leurs voix inégales.

BROPHY ET ANDY : YOU'LL GET NO PROMOTION THIS SIDE OF THE OCEAN.

DORMEUR (À L'INTÉRIEUR): MOINS FORT, LES GARS!

IMAGE SUIVANTE

Andy fait un salut bien envoyé

Andy fait un pas en arrière, une solennité feinte sur son visage, et fait un salut bien envoyé que Brophy lui retourne.

BROPHY: BONNE NUIT, L'IRLANDAIS.

ANDY: BONNE NUIT, MONSIEUR.

Haut de la page

PAGE TROIS

IMAGE SUIVANTE

Andy Mynarski

LÉGENDE : L'ÉQUIPAGE SE PRÉPARE EN VUE D'UNE OPÉRATION DE NUIT VISANT À BOMBARDER UNE COUR DE TRIAGE À CAMBRAI.

Andy, maintenant équipé pour le vol avec un gilet de sauvetage et de l'équipement isotherme, éclairé par un coucher de soleil estival. Il a les yeux baissés.

IMAGE SUIVANTE

Gros plan sur un trèfle à quatre feuilles que cueille Andy.

LÉGENDE : LEUR TREIZIÈME OPÉRATION

IMAGE SUIVANTE

Andy tient un trèfle à quatre feuilles dans ses mains

Andy se joint à Brophy à l'écoutille arrière d'un Lancaster VR-A.

IMAGE SUIVANTE

Andy se joint à Brophy à la trappe arrière d'un Lancaster VR-A

Andy donne le trèfle à Brophy.

ANDY: TIENS PAT, ÇA PORTE BONHEUR.

BROPHY: OUAIS?

ANDY: OUAIS. IL N'Y A QUE LES MITRAILLEURS À L'ARRIÈRE. PRENDS-LE.

Haut de la page

PAGE QUATRE

IMAGE SUIVANTE

Andy occupe le poste de mitrailleur dorsal

Deux Lancaster dans le ciel nocturne.

BODIE (Radio) : NAVIGATEUR À L’ÉQUIPAGE. NOUS SURVOLONS LA FRANCE.

Andy occupe le poste de mitrailleur dorsal. Il scrute le ciel nocturne.

BODIE (Radio) : GARDEZ L’ŒIL OUVERT.

IMAGE SUIVANTE

Brophy, au poste de mitrailleur arrière

Brophy, au poste de mitrailleur arrière.

BROPHY: JE ME SENTIRAIS PLUS EN SÉCURITÉ À 20 000 PIEDS... QU’ICI!

IMAGE SUIVANTE

Le visage de Brophy reflète la terreur au moment où un projecteur inonde l'appareil de lumière

Le visage de Brophy reflète la terreur au moment où un projecteur inonde l'appareil de lumière.

BROPHY (ballon de pensée): UN PHARE DE RECHERCHE! ILS NOUS BALAIENT!

IMAGE SUIVANTE

Le Lancaster amorce un virage en descente à droite

Prise de vue extérieure Le Lancaster amorce un virage en descente à droite mais est brillamment éclairé d'en bas par trois projecteurs.

Haut de la page

PAGE CINQ

IMAGE SUIVANTE

Dans le poste de pilotage

Dans le poste de pilotage, De Breyne est courbé vers l'avant, le volant de commande tourné comme le volant d'une voiture à un angle de 45 degrés.

DE BREYNE: ACCROCHEZ-VOUS!

LÉGENDE : LE PILOTE ART DE BREYNE ESSAYE D’ÉCHAPPER AUX PROJECTEURS LUMINEUX.

IMAGE SUIVANTE

Andy grimace sous l'effet de l'accélération à son poste de mitrailleur dorsal

Vue de l’avion éclairé.

Andy grimace sous l'effet de l'accélération à son poste de mitrailleur dorsal. Brophy aussi.

IMAGE SUIVANTE

Les projecteurs s'éloignent de l'avion et le fuselage est de nouveau plongé dans l'obscurité

Les projecteurs s'éloignent de l'avion et le fuselage est de nouveau plongé dans l'obscurité.

Dans le poste de pilotage, Vigars place une main sur l'épaule de De Breyne pour le féliciter.

VIGARS: BEAU TRAVAIL, PATRON!

IMAGE SUIVANTE

Partageant la table arrière, Friday jette un regard lourd de sens à Bodie.

FRIDAY: SI UN CHASSEUR DE NUIT VEUT NOUS ABATTRE...

IMAGE SUIVANTE

De Breyne pilote l'avion

DE BREYNE (Radio): ÇA SUFFIT. FAISONS CE QUE NOUS AVONS À FAIRE. NAVIGATION?

IMAGE SUIVANTE

Bodie contrôle ses instruments

Bodie contrôle ses instruments.

BODIE: PARFAIT, PATRON. À GAUCHE, ZÉRO-QUATRE-ZÉRO...

IMAGE SUIVANTE

La nuit redevient paisible

Le Lancaster vole dans l’obscurité. À l'avant-plan très rapproché, le capot moteur d'un chasseur de nuit Ju-88 entre tout juste dans le champ de vision...

Haut de la page

PAGE SIX

IMAGE SUIVANTE

Brophy regarde par en bas à partir de sa tourelle

Brophy observe le ciel de sa tourelle.

IMAGE SUIVANTE

Un JU-88 apparaît soudainement.

IMAGE SUIVANTE

Brophy regarde de plus près en plissant les yeux

Gros plan sur Brophy, l’air terrifié.

IMAGE SUIVANTE

BROPHY (Radio): ENNEMI À L'ARRIÈRE, À SIX HEURES!

La queue double du Lancaster se découpe.

Haut de la page

PAGE SEPT

La queue du bombardier Lancaster

Art De Breyne pilote l’avion.

Gros plan sur Brophy.

Le JU-88 émerge d’un nuage.

Haut de la page

PAGE HUIT

Le fuselage est atteint de balles

Pleine page. Hécatombe à 1 500 mètres.

Le chasseur de nuit se place immédiatement sous le Lancaster. Les mitrailleuses du chasseur de nuit sont orientées vers le haut à un angle de 45 degrés.

SFX: ACK-ACK-ACK-ACK!

Le fuselage est criblé de balles et le réservoir de carburant entre les moteurs de gauche prend feu et se transforme en une ruisselante boule de feu!

SFX: K-K-KOFF! KA-BOOM!

SFX: FRITURE...

PAGE NEUF

IMAGE SUIVANTE

Art De Breyne pilote l'avion

Art De Breyne pilote l'avion.

DE BREYNE: Nous sommes touchés! On évacue!

IMAGE SUIVANTE

Une lumière rouge clignote

Une lumière rouge clignote.

IMAGE SUIVANTE

Andy dégrafe son harnais et se prépare à descendre dans le fuselage principal.

ANDY : BROPH, À CAUSE DES EXPLOSIONS, MON INTERPHONE NE FONCTIONNE PLUS ET REÇOIS LE SIGNAL LUMINEUX D’ÉVACUER. SI VOUS ME RECEVEZ, ON SE REVERRA AU SOL.

IMAGE SUIVANTE

Andy se cache le visage pour se protéger de la fumée et de la chaleur

Le fuselage est en flammes. Se cachant le visage pour se protéger de la fumée et de la chaleur, Andy se déplace vers la porte de l’équipage. Il prend son parachute.

IMAGE SUIVANTE

Andy ouvre la trappe arrière

Andy ouvre la trappe arrière, parachute sur la poitrine, prêt à s'élancer dans le sillage de l'hélice.

IMAGE SUIVANTE

Brophy est à peine visible par les portes partiellement ouvertes de son poste

Point de vue d'Andy (tout à l'arrière du fuselage en flammes), Brophy est à peine visible par les portes partiellement ouvertes de son poste.

IMAGE SUIVANTE

Andy se met à genoux et se traîne le long du fuselage arrière en flammes

Andy se détourne de la trappe.

ANDY : PAT! IL EST COINCÉ!

BROPHY : RETOURNE! C'EST COINCÉ! N’ESSAIE PAS!

Haut de la page

PAGE DIX

IMAGE SUIVANTE

Andy se met à genoux et se traîne le long du fuselage arrière en flammes par-dessus le longeron arrière, tout droit à travers le liquide hydraulique enflammé qui recouvre ses bras, ses jambes et son parachute.

ANDY : TIENS BON!

Andy prend la hache d'incendie.

IMAGE SUIVANTE

Les deux hommes tirent sur la porte bloquée

Les deux hommes tirent sur la porte métallique verticale bloquée. Découvrant les dents, ils fournissent un effort maximum.

IMAGE SUIVANTE

Il tente de dégager la tourelle par la force. Elle cède un peu mais pas suffisamment. De désespoir et de douleur, Andy s'attaque à la porte de ses mains nues.

IMAGE SUIVANTE

Andy réalise qu'il reste peu de temps et qu'il n'y a plus rien qu'il puisse faire pour aider Brophy.

BROPHY : TU DOIS PARTIR, ANDY. VA-T-EN. ALLEZ!

Andy baisse et hoche la tête, comme s'il avait honte de partir.

Haut de la page

PAGE ONZE

IMAGE SUIVANTE

Andy retourne lentement à la porte d'équipage arrière, son visage contracté par la douleur, aussi bien physique qu'émotive. Brophy le regarde s’éloigner.

IMAGE SUIVANTE

Andy se tient au garde-à-vous et fait un salut

L'image emblématique - Andy se tient au seuil de la porte d'équipage, retourné vers Pat Brophy. Il fait un salut.

ANDY (la voix rauque) : BONNE NUIT, MONSIEUR.

IMAGE SUIVANTE

Même scène qu'avant mais la porte d'équipage n'encadre plus que de la fumée et la nuit étoilée.

Haut de la page

PAGE DOUZE

IMAGE SUIVANTE

Pat Brophy, la mine défaite, regarde par terre

Pat Brophy, la mine défaite, regarde par terre. Les autres membres de l'équipage sont assis autour d'une table. Brophy est debout.

LÉGENDE : ANGLETERRE, UN AN PLUS TARD.

BROPHY : C'EST UN MIRACLE. J'AI ÉTÉ ÉJECTÉ LORS DE L'ÉCRASEMENT. SAIN ET SAUF! LES FRANÇAIS M'ONT TROUVÉ ET M'ONT AIDÉ JUSQU'À CE QUE JE PUISSE REVENIR EN ANGLETERRE.

IMAGE SUIVANTE

Les hommes écoutent Pat Brophy avec des visages sérieux

Tous ces hommes portaient les cicatrices émotives de leur expérience. Ils écoutent Pat Brophy avec des visages sérieux.

BROPHY : VOUS SAVEZ, J'AI REGARDÉ MA MONTRE LORSQUE NOUS AVONS ÉTÉ FRAPPÉS. IL ÉTAIT MINUIT TREIZE, LE 13 JUIN. ANDY... IL-IL AURAIT SURVÉCU...

IMAGE SUIVANTE

Brophy se couvre le visage de la main.

DE BREYNE : ANDY PRENAIT SOIN DE SES CAMARADES.

IMAGE SUIVANTE

Chacun des hommes lève son verre

Chacun des hommes lève son verre.

TOUS : POUR ANDY.

IMAGE SUIVANTE

La pierre tombale d'Andrew Mynarski, près de Cambrai, en France

Prise de vue de la pierre tombale d'Andrew Mynarski, près de Cambrai, en France.

LÉGENDE : POUR ANDY.

Générique

Artiste

Nicholas Burns

Concepteur, enregistreur et mélangeur de son

Scott Enns

Superviseur de son

Scott Enns

Scénariste

Ryan FitzGerald