Accueil
English | Français

 La Croix de Victoria |

 Ressources pédagogiques |

 Générique |

 Commentaires |

 Musée virtuel du Canada

Retour à la vidéo

Alan McLeod Citation

Pendant un vol effectué en compagnie de son observateur, le Lieutenant A.W. Hammond, M.C., alors qu'ils bombardaient des formations ennemies et tiraient dessus, le Lieutenant McLeod a été attaqué à une altitude de 5 000 pieds par huit triplans ennemis venant de toutes les directions et piquant sur lui en faisant feu de leurs mitrailleuses frontales. En manœuvrant son avion habilement, il a permis à son observateur de tirer sur chaque appareil à tour de rôle et d'en abattre trois. Même atteint de cinq balles, le Lieutenant McLeod a poursuivi la bataille jusqu'à ce que son réservoir de carburant soit percé et prenne feu. Il s'est alors installé sur l'aile inférieure gauche, tout en continuant à piloter l'appareil depuis le côté du fuselage. En effectuant une glissade abrupte, il a confiné les flammes à un seul côté de l'appareil, ce qui a permis à son observateur de continuer à tirer jusqu'à ce que l'avion arrive au sol.

L'observateur avait déjà été blessé six fois quand l'avion a atterri en catastrophe dans une zone neutre. Malgré ses propres blessures, le Sous-lieutenant McLeod l'a sorti de l'épave en feu, sous les tirs nourris des mitrailleuses ennemies. Ce brave pilote a été blessé de nouveau par une bombe pendant qu'il tentait de sauver son compagnon, mais il a persévéré jusqu'à ce qu'il ait tant bien que mal mis ce dernier à l'abri. Épuisé, il s'est alors effondré, car il avait perdu beaucoup de sang.

Affaibli par ses blessures, Alan McLeod est mort de la grippe le 6 novembre 1918. Il a été le plus jeune aviateur canadien à recevoir la Croix de Victoria et le plus jeune à mériter cet honneur pour un acte accompli dans un combat aérien.

Alan McLeod en uniforme Reconstitution des plaques d'identité de McLeod L'Armstrong Whitworth F.K.8