Accueil
English | Français

 La Croix de Victoria |

 Ressources pédagogiques |

 Générique |

 Commentaires |

 Musée virtuel du Canada

Retour à la vidéo

Ian Bazalgette Citation

Le 4 août 1944, le Commandant d'aviation Bazalgette pilotait le bombardier principal d'une escadrille d'éclaireurs chargé de marquer un objectif important, à Trossy Saint-Maximin, pour la force de bombardement principal qui allait suivre.

Rendu à proximité de l'objectif, son Lancaster a essuyé des tirs antiaériens nourris qui ont fait taire les deux moteurs de droite et déclenché un incendie grave à bord; l'aile droite a aussi pris feu, et l'officier bombardier a été gravement blessé.

Comme le deuxième bombardier principal avait déjà été abattu, le succès de l'attaque dépendait du Commandant d'aviation Bazalgette, et il le savait. Malgré les conditions affreuses existant dans son avion en flammes, il a continué avec bravoure à se diriger vers l'objectif, l'a marqué et l'a bombardé avec précision. La réussite de l'attaque a été due à ses efforts insignes.

Une fois les bombes larguées, le Lancaster a amorcé un piqué dangereux, mais grâce à ses qualités d'aviateur hors pair et à un effort hors du commun, le Commandant d'aviation Bazalgette en a repris la maîtrise. Cependant, le moteur intérieur gauche a alors flanché, et tout le côté droit de l'avion n'était désormais plus qu'une masse enflammée.

Le Commandant d'aviation Bazalgette a lutté bravement pour essayer de poser son avion et de sauver son équipage. Le mitrailleur de la tourelle dorsale s'était évanoui à cause des émanations. Le Commandant d'aviation Bazalgette a alors ordonné aux membres d'équipage qui le pouvaient de sauter en parachute. Il est demeuré aux commandes et a désespérément tenté de poser son appareil en feu et gravement endommagé, dans un dernier effort pour sauver l'officier bombardier blessé et le mitrailleur inconscient. Avec une adresse remarquable et en se souciant d'éviter les maisons d'un petit village français voisin, il a atterri dans un champ. Malheureusement, l'appareil a ensuite explosé, tuant du coup ce courageux officier et ses deux camarades.

Son sacrifice héroïque a été le point culminant d'une longue carrière remplie d'opérations contre l'ennemi. Il a toujours choisi les rôles les plus dangereux et les plus exigeants. On ne saurait trop louer son courage et son attachement au devoir.

The London Gazette, 17 août 1945

Ian Willoughby Bazalgette en uniforme Reconstitution des plaques d'identité de  Bazalgette Bombardier Avro Lancaster semblable à celui dans lequel a servi Bazalgette comme pilote